UEBERSETZUNG DES TEXTES '' MACHEN COMPUTER DUMM ? ''

MACHEN COMPUTER DUMM
DEUTSCHER TEXT + UEBERSETZUNG

Machen Computer dumm?

Ob Laptop, Navi oder Smartphone – unsere Welt wird zunehmend von digitalen Medien geprägt.

Qu'il s'agisse d'ordinateur portable, de tablette ou de Smartphone – notre monde est de plus en plus façonné (formé) par les média numériques .

Selbst kleine Kinder sitzen schon stundenlang vor Computern.

Même les petits enfants sont déjà assis des heures et des heures devant l'ordinateur.

Wissenschaftler warnen vor den Folgen.

Les scientifiques mettent en garde devant les conséquences.

Immer mehr Kinder kommen heute schon früh mit Computer und Internet in Kontakt und wachsen damit auf.

De plus en plus d'enfants sont très tôt en contact avec un ordinateur et Internet et grandissent avec eux.

Viele Jugendliche und Erwachsene können sich ihr Leben ohne digitale Medien nicht mehr vorstellen und werden sogar abhängig von ihnen.

Beaucoup d'adolescents et d'adultes ne peuvent plus s'imaginer leur vie sans les média numériques et en deviennent même dépendants.

Davor warnt Hirnforscher Manfred Spitzer von der Universität Ulm.

Le spécialiste en recherches concernant le cerveau (le neurologue) Manfred Spitzer de l'Université d'Ulm met en garde contre cela.

Ihm zufolge sinkt die Leistungsfähigkeit des Gehirns, weil Computer uns die geistige Arbeit abnehmen.
D'après lui l'efficacité du cerveau diminue parce que l'ordinateur travaille à la place de notre cerveau.
Der Medienpädagoge Stefan Aufenanger ist mit dieser These nicht einverstanden: „Ich wehre mich dagegen, zu sagen, der Computer hat alles schlecht gemacht und früher war alles besser.“

Le pédagogue en matière de communication numérique Stefan Aufenanger n'est pas d'accord avec cette idée : '' Je m'oppose à l'idée que l'ordinateur a tous les torts et qu'avant tout était mieux''.

Er findet, dass digitale Medien bei richtigem Einsatz viele Chancen eröffnen, etwas zu lernen: „Der Computer bietet mehr Anschauungsmaterial, bietet mehr Möglichkeiten, etwas auszuprobieren.“

Il trouve que les média numériques lorsqu'elles sont bien utilisées ouvrent une large panoplie de chances à apprendre quelque chose :''L'ordinateur propose plus de matériel vidéo, offre plus de possibilités d'essayer quelque chose .''
Auch Bildungsforscher Wassilios Fthenakis warnt vor einer Verteufelung der digitalen Medien: „Die ganze Forschung liefert keinen Beweis, dass die Medien per se schaden. Es schadet der Inhalt, es schadet die Dauer und wenn Kinder mit Inhalten konfrontiert sind, die nicht ihrem Alter entsprechen“.

De même le scientifique en éducation pédagogique Wassilios Fthenakis met en garde contre une diabolisation des média numériques :''Aucune recherche scientifique ne donne la preuve que les média nuisent en soi. Ce  qui est nocif c'est le contenu, ce qui est nocif c'est la durée et quand les enfants sont confrontés à des contenus qui ne correspondent pas à leur âge.''

Hier sehen die beiden Bildungsforscher die Eltern in der Verantwortung.

A ce niveau les deux chercheurs constatent la responsabilité chez les parents.

Wenn Eltern tatsächlich den Eindruck haben, dass Sohn oder Tochter zu viel Zeit am Computer verbringen, sollten sie mit ihrem Kind darüber sprechen.

Quand les parents ont vraiment l'impression que leur fils ou leur fille passent trop de temps devant l'ordinateur, ils devraient en discuter avec leur enfant.

Den Computer einfach aus dem Kinderzimmer zu verbannen, ist nicht der richtige Weg.

Bannir l'ordinateur carrément de la chambre d'enfant n'est pas la bonne solution.

Der Bildungsforscher Fthenakis meint: "Verbote verändern die Situation in der Regel nicht, manchmal verschlimmern sie sie sogar."

Le chercheur Fthenakis dit :''En règle générale les interdits ne changent pas la situation, mais il arrive qu'ils l'aggravent.''